RENE FRANCOIS SULLY PRUDHOMME « ce qui dure »

 

RENE FRANCOIS SULLY PRUDHOMME  » CE QUI DURE « 

Sully Prudhomme
Description de l'image Sully Prudhomme.jpg.
Données clés
Nom de naissance René Armand François Prudhomme
Naissance 16 mars 1839
Paris
Décès 6 septembre 1907 (à 68 ans)
Châtenay-Malabry (Seine)
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

modifier Consultez la documentation du modèle

Ce qui dure

Poète : René-François Sully Prudhomme (1839-1907)

Recueil : Les vaines tendresses (1875).

Le présent se fait vide et triste,

Ô mon amie, autour de nous ;

Combien peu de passé subsiste !

Et ceux qui restent changent tous.

Nous ne voyons plus sans envie

Les yeux de vingt ans resplendir,

Et combien sont déjà sans vie

Des yeux qui nous ont vus grandir !

Que de jeunesse emporte l’heure,

Qui n’en rapporte jamais rien !

Pourtant quelque chose demeure :

Je t’aime avec mon cœur ancien,

Mon vrai cœur, celui qui s’attache

Et souffre depuis qu’il est né,

Mon cœur d’enfant, le cœur sans tache

Que ma mère m’avait donné ;

Ce cœur où plus rien ne pénètre,

D’où plus rien désormais ne sort ;

Je t’aime avec ce que mon être

A de plus fort contre la mort ;

Et, s’il peut braver la mort même,

Que rien n’en périsse, je t’aime

Avec ce que j’ai d’immortel.

René-François Sully Prudhomme.

.

.

Le vase brisé

.

Le vase où meurt cette verveine
D’un coup d’éventail fut fêlé ;
Le coup dut effleurer à peine :
Aucun bruit ne l’a révélé.

Mais la légère meurtrissure,
Mordant le cristal chaque jour,
D’une marche invisible et sûre
En a fait lentement le tour.

Son eau fraîche a fui goutte à goutte,
Le suc des fleurs s’est épuisé ;
Personne encore ne s’en doute ;
N’y touchez pas, il est brisé.

Souvent aussi la main qu’on aime,
Effleurant le coeur, le meurtrit ;
Puis le coeur se fend de lui-même,
La fleur de son amour périt ;

Toujours intact aux yeux du monde,
Il sent croître et pleurer tout bas
Sa blessure fine et profonde ;
Il est brisé, n’y touchez pas.

 

L'Oeildetravers |
Gmmv |
Grandmaitrelaterre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tout le reste
| SOCIETE GENERALE MON CREDIT
| L'ETRANGE ET LE FANTAS...