BIEN QUE DICTATEUR, HUGO CHAVEZ A FAIT LE BIEN AU VENEZUELA

BIEN QUE DICTATEUR, HUGO CHAVEZ A FAIT LE BIEN AU VENEZUELA

Posté dans 21 mars, 2013 dans Non classé.

Victorin Lurel, ministre des Outre-mers : « Le monde gagnerait à avoir beaucoup de dictateurs comme Hugo Chavez », 8 mars 2013

.

.
HUGO  CHAVEZ
.
.
.
Type : 35KB JPG

Les images peuvent être soumises à des droits d’auteur.

Afficher l'image d'origine

Suivant

Le site de L’Express revient ce lundi sur la boulette de Victorin Lurel, ministre des Outre-mers, au sujet de Hugo Chavez, et rappelle que ce ministre n’est pas le seul du gouvernement à avoir dérapé.

 

Vendredi dernier, alors que le monde entier a pu assister aux obsèques de l’ancien président du Vénézuela Hugo Chavez, Victorin Lurel s’exprime sur le sujet et explique que « le monde gagnerait à avoir beaucoup de dictateurs comme Hugo Chavez ». Il a ensuite ajouté que « Chavez, c’est de Gaulle plus Léon Blum ». Des propos qui n’ont pas manqué de choquer la droite

.

.

Je suis tout à fait d’accord  avec les propos de VICTORIN LUREL :

Il est vrai que HUGO CHAVEZ était un DICTATEUR, mais il a lutté contre

la pauvreté mieux qu’aucun PRESIDENT DEMOCRATE EUROPEEN

.

Quand HUGO CHAVEZ accéda au pouvoir

 

. 1  Vénézuélien sur 2  vivait  dans la pauvreté

 

. Plus d’1 Vénézuélien sur 5 vivait dans l’extrême misère ( dans la rue, ou dans des bidons-ville  - avec moins d’1 dollar par jour de revenu.

 

. Et une toute petite oligarchie vivait dans un luxe indécent parce qu’elle collaborait avec la puissance américaine.

 

Pendant la Présidence d’HUGO CHAVEZ  de  1999 à 2013

.

Le taux de pauvreté au VENEZUELA s’est effondré, en passant de 48,6 % de la population en 2002 à 27,8 en 2010.

.

Le taux de pauvreté extrême  est passé sur la même période de 22,2 % à 10,7 %.

.

Le VENEZUELA a diminué de 58 % le taux de malnutrition infantile qui est passé de 7,7 % en 1990 à 3,2 % en 2009.

.

HUGO  CHAVEZ A FAIT INCONTESTABLEMENT LE BIEN  POUR LA GRANDE

MAJORITE DE  DE LA POPULATION  VENEZUELIENNE  EN SORTANT DES

MILLIONS DE SES COMPATRIOTES DE LA MISERE.

 

pendant ce temps notre président Socialiste qui avait promis monts et

merveilles aux FRANCAIS , a fait exactement le contraire en augmentant

la pauvreté, le chômage, les taxes  etc….

 

 

ET MONSIEUR  HOLLANDE EST POURTANT UN

.

.

PRESIDENT SOCIALISTE DEMOCRATE ET

.

REPUBLICAIN

.

.

IL FAUT SE FIER A LA PERSONNALITE  DES

HOMMES

.

.

PAS  AU PARTI  QU’ILS  REPRESENTENT.


Archive pour novembre, 2015

Charles BAUDELAIRE – A une passante

Archives

PoBAUDELAIREsté dans 8 juillet, 2015 dans poesie.rchive

 A une passante

 

 

La rue assourdissante autour de moi hurlait.
Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse,
Une femme passa, d’une main fastueuse
Soulevant, balançant le feston et l’ourlet ;

Agile et noble, avec sa jambe de statue.
Moi, je buvais, crispé comme un extravagant,
Dans son oeil, ciel livide où germe l’ouragan,
La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.

Un éclair… puis la nuit ! – Fugitive beauté
Dont le regard m’a fait soudainement renaître,
Ne te verrai-je plus que dans l’éternité ?

Ailleurs, bien loin d’ici ! trop tard ! jamais peut-être !
Car j’ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais,
Ô toi que j’eusse aimée, ô toi qui le savais !

 

Poésie Française © 1996 – 2009, Ce site vous est o

RENE FRANCOIS SULLY PRUDHOMME « ce qui dure »

 

RENE FRANCOIS SULLY PRUDHOMME  » CE QUI DURE « 

Sully Prudhomme
Description de l'image Sully Prudhomme.jpg.
Données clés
Nom de naissance René Armand François Prudhomme
Naissance 16 mars 1839
Paris
Décès 6 septembre 1907 (à 68 ans)
Châtenay-Malabry (Seine)
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

modifier Consultez la documentation du modèle

Ce qui dure

Poète : René-François Sully Prudhomme (1839-1907)

Recueil : Les vaines tendresses (1875).

Le présent se fait vide et triste,

Ô mon amie, autour de nous ;

Combien peu de passé subsiste !

Et ceux qui restent changent tous.

Nous ne voyons plus sans envie

Les yeux de vingt ans resplendir,

Et combien sont déjà sans vie

Des yeux qui nous ont vus grandir !

Que de jeunesse emporte l’heure,

Qui n’en rapporte jamais rien !

Pourtant quelque chose demeure :

Je t’aime avec mon cœur ancien,

Mon vrai cœur, celui qui s’attache

Et souffre depuis qu’il est né,

Mon cœur d’enfant, le cœur sans tache

Que ma mère m’avait donné ;

Ce cœur où plus rien ne pénètre,

D’où plus rien désormais ne sort ;

Je t’aime avec ce que mon être

A de plus fort contre la mort ;

Et, s’il peut braver la mort même,

Que rien n’en périsse, je t’aime

Avec ce que j’ai d’immortel.

René-François Sully Prudhomme.

.

.

Le vase brisé

.

Le vase où meurt cette verveine
D’un coup d’éventail fut fêlé ;
Le coup dut effleurer à peine :
Aucun bruit ne l’a révélé.

Mais la légère meurtrissure,
Mordant le cristal chaque jour,
D’une marche invisible et sûre
En a fait lentement le tour.

Son eau fraîche a fui goutte à goutte,
Le suc des fleurs s’est épuisé ;
Personne encore ne s’en doute ;
N’y touchez pas, il est brisé.

Souvent aussi la main qu’on aime,
Effleurant le coeur, le meurtrit ;
Puis le coeur se fend de lui-même,
La fleur de son amour périt ;

Toujours intact aux yeux du monde,
Il sent croître et pleurer tout bas
Sa blessure fine et profonde ;
Il est brisé, n’y touchez pas.

Serge Reggiani

Serge Reggiani dans chanson mqdefault

Serge REGGIANI « Il suffirait de presque rien »

  • il y a 7 ans
  • 2 868 378 vues
Venez à la rencontre d’un artiste dont la chanson me fait chaud au coeur… C’est SERGE REGGIANI! Paroles: Jean-Max Rivière.
mqdefault dans poésie

Les Loups – Serge Régiani

écoutez…écoutez…

 

mqdefault

Sous le pont Mirabeau – Serge Reggiani

 

2 chansons de serge reggiani + 1 poème de guillaume Apollinaire -dont le talent vous emportera.

L'Oeildetravers |
Gmmv |
Grandmaitrelaterre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tout le reste
| SOCIETE GENERALE MON CREDIT
| L'ETRANGE ET LE FANTAS...